217 phrases de drague pour les intellos

Math Pick Up Lines

Une ligne de ramassage est un moyen rapide d’attirer l’attention de quelqu’un. Il existe de nombreux types de lignes de ramassage que vous pouvez utiliser et les lignes de ramassage à thème mathématique sont excellentes à utiliser puisque les mathématiques sont universelles.

Peut-être que tu es en cours de maths avec quelqu’un ou peut-être que tu es juste fier d’être un peu un nerd. Quoi qu’il en soit, vous êtes probablement intéressé à montrer vos connaissances en mathématiques d’une manière séduisante.

Que vous utilisiez votre ligne de ramassage en personne ou en ligne, vous devez être direct et aller droit au but. Votre ligne de ramassage doit être assez courte pour que vous ne perdiez pas immédiatement l’attention de l’autre personne.

Les maths sont un moyen classique de trouver quelqu’un. 1 plus 1 égale 2. 2 personnes deviennent 1. Quelle que soit la façon dont vous voyez les choses, deux personnes qui se réunissent, c’est une simple question de maths.

Vous trouverez ci-dessous de nombreux types de lignes d’acquisition des mathématiques qui vont des lignes de géométrie aux lignes d’algèbre et de calcul. Utilisez les lignes de calcul ci-dessous pour que votre béguin vous remarque.

Math Pick Up Lines

1. Hé bébé, quel est ton péché ?

2. Tu dois être la racine carrée de deux parce que je me sens irrationnelle avec toi.

3. Chérie, tu dois être la racine carrée du négatif parce que tu es irréelle.

4. J’aimerais vous emmener à la limite alors que x approche de l’infini.

5. Ma convoitise pour toi croît exponentiellement comme y = 2 à x.

6. J’espère que vous connaissez la théorie des ensembles parce que j’adorerais vous croiser et vous unir.

7. Vous devez avoir un angle de 45 degrés parce que je pense que vous êtes aiguisé.

8. La géométrie est-elle votre sujet de prédilection ? Ça doit l’être, parce que quel que soit l’angle sous lequel je te regarde, tu es magnifique.

9. Et si j’effectuais un tri sur vos variables et que vous pouviez analyser mes performances ?

10. Je n’ai pas de BASE pour les sentiments que j’ai pour toi. Ils s’étendent pour toujours comme une LIGNE. La TRADUCTION de mon amour pour toi est infinie et tu es un rayon de soleil dans ma journée.

11. Mon amour pour toi était EXPONENTIEL dès le début. Votre beauté n’est pas PARALLÈLÉE.

12. Mes sentiments pour toi ne sont pas RATIONAL, mais je pense que tu pourrais être mon meilleur DEMI.

13. Mes sentiments pour toi sont trop grands pour MESURER. Cet amour n’a pas de LIMITE.

14. Faisons un PRODUIT si grand, nous pouvons joindre les coeurs et les MULTIPLIER à travers.

15. J’aime la façon dont un coefficient aime sa variable.

16. Nous nous emboîtons comme des coordonnées sur un axe.

17. Je t’en ai moins de trois.

18. Si nous distribuons notre amour, nous pouvons être ensemble pour toujours. Ensemble, toi et moi, on fait un carré parfait.

19. Votre CENTRE n’est ni OBLIQUE, ni OBTUSE. Tu es tout simplement parfaite.

20. Depuis que tu as erré dans mon HEMISPHERE, nos vies se sont parfaitement INTERSECTÉES.

21. Tu es le carré de ma racine.

22. Vous êtes la solution à toutes mes équations.

23. Tu es l’hypoténuse de mon triangle.

24. Tu es la base de mon trapèze.

25. Vous au carré plus moi au carré, ça veut dire qu’on est au carré.

26. Tu es le X de mon Y.

27. Nous sommes une fonction parfaite parce que vous êtes la personne qu’il me faut.

28. Tu es comme le dos d’un livre de maths, parce que tu es la réponse à tous mes problèmes.

29. Sans toi, je ne suis qu’un demi-cercle ; tu me complètes.

30. S’il y a une chose que j’ai apprise de CALCULUS, c’est que VOUS + MOI = Plus que nous.

31. Comment se fait-il que je connais autant de chiffres de pi, mais que je ne connais pas les 7 chiffres de votre numéro de téléphone ?

32. Mon amour pour toi, c’est comme diviser zéro. Vous ne pouvez pas le définir.

33. 1 + 1 = < 3

34. Vous devez avoir un angle de 90 degrés parce que vous regardez à droite.

35. Vous devez être p > 0,5, car je ne vous rejette pas.

36. Je pense que mes statistiques s’améliorent parce que je sais qu’une interaction entre vous et moi aurait un effet significatif.

37. Tu dois être prof de maths parce que tu m’as rendu plus dur que le calcul.

38. J’ai une équation mathématique pour toi : toi et moi, c’est génial.

39. Tu as de meilleures jambes qu’un triangle isocèle.

40. Découvrons que nous convergeons en allant l’un vers l’autre à la limite.

41. Je suis sinus et tu es cosinus, alors faisons une tangente.

42. Etre moi-même autour de toi est aussi facile que pi.

43. Pourquoi les cercles sont-ils si chauds ? Parce qu’ils sont à 360 degrés.

44. Si tu étais un triangle, tu serais si aigu.

45. Si j’étais une fonction, tu serais mon asymptote. Je m’occupe toujours de toi.

46. Ton corps a la plus belle longueur d’arc que j’aie jamais vue.

47. Tu me rends plus difficile que le problème du vendeur itinérant.

48. Hé ma fille, la mesure de tes imperfections est zéro.

49. Mes jambes sont séparables si vous faites le dédoublement.

50. Tu es mon intégrale ? Je me demandais, parce que je me vois dans la zone sous vos courbes.

51. Toi et moi devons être des fonctions logiques inverses parce que je pourrais te complimenter toute la journée.

52. J’aimerais être votre transformée de Fourier pour étudier la fréquence de vos courbes.

53. J’aimerais voir le quotient de votre groupe au-dessus de moi.

54. Je ne suis pas satisfait de ma relation actuelle et j’aimerais faire une U-substitution.

55. Vous devez être la constante mathématique parce que je vous veux à la base de mon journal naturel.

56. Si vous étiez un triangle, votre base serait perpendiculaire à votre hauteur. Je pense que ça doit être un sinus que tu aies le bon angle pour moi.

57. J’aime les fractions, tu veux en faire avec moi ? Je suis comme un numérateur parce que j’aime être au sommet.

58. Après ce soir, serai-je un dénominateur commun ?

59. Vos angles doivent être inférieurs à 90 degrés, car vous êtes aigus.

60. Je me suis intégré à vos courbes et j’ai réalisé la valeur du domaine de notre amour.

61. Toi et moi ne sommes que des fractions dans un monde réel, mais ensemble, nous pourrions être entiers.

62. Mon rayon augmente à la vue de la longueur de votre arc.

63. Tes jambes font honte aux jambes d’un isocèle.

64. Je ne suis qu’un plateau vide quand tu n’es pas avec moi.

65. Vous m’avez eu au 07734. (07734 épelle HELLO sur une calculatrice à l’envers.)

66. Si nous sommes tous les deux en mathématiques, pourquoi y a-t-il tant d’alchimie entre nous ?

67. Je ne suis pas obtus, mais tu es vraiment aiguisée, ma fille.

68. Quand il s’agit d’apparence, vous êtes bien au-dessus de la moyenne, de la médiane et du mode.

69. Mon amour pour toi est comme Pi, ça ne finit jamais.

70. Puis-je explorer votre valeur moyenne ?

71. Je suis comme Pi, je suis vraiment long et je continue pour toujours.

72. J’ai entendu dire que tu es vraiment bon en algèbre. Pouvez-vous remplacer mon eX sans demander à Y ?

73. Hé, je peux brancher ma solution dans votre équation ?

74. Vous devez être un nombre carré, car mon amour pour vous est exponentiel.

75. Je dois dire que vous êtes une fonction bien définie.

76. J’aimerais vraiment diviser votre angle.

77. Hé bébé, je peux voir ce qu’il y a sous ton radical ?

78. Pouvez-vous me laisser trouver votre neuvième trimestre ?

79. Vous êtes aussi doux que 3.14159…….

80. Et si on se réunissait et qu’on se mettait à zéro.

81. Si j’étais une calculatrice graphique, je pourrais regarder vos courbes toute la journée.

82. Vous devez être absolue parce que chaque fois que vous êtes autour de moi, je me sens positive.

83. Un plus deux égale toi et moi.

84. Je connais mes calculs, et vous avez un chiffre significatif.

85. Si tu étais une équation, mon amour pour toi n’aurait aucune limite.

86. Vous devez avoir un angle de 90 degrés, parce que vous regardez à droite !

87. Je suis comme un livre de maths et vous êtes comme un étudiant parce que vous résolvez tous mes problèmes.

88. Excusez-moi, je peux avoir vos sept chiffres significatifs ?

89. Chérie, tu es plus douce que Pi.

90. Mes amis m’ont dit que je devrais vous inviter à sortir parce que vous ne pouvez pas faire la différence.

91. Mon amour pour toi est fractal parce que ça dure pour toujours.

92. Hé ma fille, quel est ton signe ? Ce doit être pi/2, parce que tu es le 1 pour moi.

93. J’aimerais être ton devoir de calcul. Je serais dur et assis sur ton bureau, à attendre que tu me fasses le coup.

94. Hé bébé, tu aimes les maths ? Non ? Moi non plus. En fait, le seul numéro qui m’intéresse est le tien.

95. Rien qu’en vous regardant, je peux dire que vous êtes 36-25-36 ; ce sont tous des carrés parfaits.

96. Qu’est-ce que le calcul et moi avons en commun ? On est tous les deux durs pour toi.

97. J’ai entendu dire que vous aimez les mathématiques, alors dites-moi la réponse à ce problème : quelle est la somme de U + ME ?

98. Hé ma fille, quel est ton péché ? Il doit être de 90 parce que vous êtes le 1.

99. Hé ma fille, t’es 1/x ? Parce que tu es le taux de changement de mon journal naturel.

100. Hé bébé, tu veux bien être ma troisième dimension ? Parce que sans toi, je ne suis pas réel.

101. Je peux être l’hypoténuse entre tes jambes ?

102. Si je suis un sinus et que vous êtes un cosinus, voulez-vous vous réunir et faire comme une tangente ?

103. Si vous étiez le péché x et moi le cos x, alors ensemble nous en ferions un.

104. Tu veux serrer mon théorème pendant que je polie ton nomial ?

105. Vous pouvez m’appeler parabole, parce qu’il y a une section conique dans mon pantalon.

106. Votre discriminant est-il inférieur à zéro ? Parce que j’ai entendu dire que tes racines sont irréelles !

107. Je serai celui qui vous mènera à la limite alors que x approche de l’infini.

108. Bébé, tu as plus de courbes qu’une triple intégrale.

109. Ce n’est pas la longueur du vecteur qui compte, c’est la façon dont vous appliquez la force.

110. J’ai une formule pour vous. TOI + MOI = GÉNIAL.

111. Tu veux venir dans ma chambre avec moi pour qu’on puisse faire des maths ? Ajouter mon lit, soustraire nos vêtements, diviser, diviser, vos jambes, et multiplier.

112. Tu es comme mes devoirs de calcul. Je pourrais te jeter sur la table et te tuer toute la nuit.

113. J’aimerais être ta ligne sécante pour pouvoir te toucher à au moins deux endroits.

114. Mon amour pour toi est comme une fonction concave, parce qu’il est toujours en augmentation.

115. Tu dois avoir un angle de 90 degrés parce que tu as l’air d’aller à droite.

116. Mon amour pour toi est comme les décimales de Pi, sans fin.

117. Tu dois avoir une valeur p d’au moins 0,05, parce que je ne te rejette pas.

118. Ensemble, nous sommes 10 fois plus forts, et sans toi, je ne suis rien.

119. Vous êtes mon dénominateur commun.

120. J’étais censée résoudre pour X. Je suis si contente de t’avoir trouvé à la place.

121. Votre visage a une symétrie relative parfaite.

122. Si vous et moi étions deux objets de la Théorie des Sets, où nous nous croiserions ?

123. Hé ma fille, tu es ouverte à la déduction ?

124. Si ma copine devenait X, pourrais-je la remplacer par U ?

125. J’ai une idée géniale. Et si vous étiez le numérateur et moi le dénominateur ? Nous pourrions tous les deux réduire à notre forme la plus simple.

126. Si j’étais un polynôme, comment me développeriez-vous ?

127. J’aimerais être votre deuxième dérivée, pour pouvoir explorer toutes vos concavités.

128. J’ai besoin d’aide en algèbre. Pensez-vous que vous pourriez remplacer mon X sans demander à Y ?

129. Je suis binaire et je pense que vous êtes le 1 pour moi.

130. Vous n’avez pas besoin d’être un expert en mathématiques pour réaliser que nous faisons la paire parfaite.

131. On est super ensemble. Vous avez les courbes et moi les angles.

132. La racine carrée de tous mes fantasmes, c’est toi.

133. Si l’univers voulait que je t’assigne un numéro, tu serais mon numéro 1.

134. Je serai celui qui sera au-dessus de votre cosx, et ensemble nous pourrions avoir secx.

135. Hé, ma fille, faisons l’amour comme Pi. Ce serait irrationnel et sans fin.

136. J’ai entendu dire que tu es bon en maths parce que tes jambes sont toujours divisées.

137. J’ai mémorisé les 300 premiers chiffres de pi. Si tu me donnais les 7 chiffres de ton numéro de téléphone, je pourrais les mémoriser aussi.

138. Je vous trouve plus fascinant que le théorème fondamental du calcul.

139. Si vous étiez une calculatrice graphique, je pourrais regarder vos courbes toute la journée.

140. Si 4 plus 4 égalent 8, alors toi et moi, c’est le destin.

141. Hé ma fille, quel est ton péché ? Je te dirai le mien si tu me dis le tien.

142. C’est peut-être un sinus que toi et moi sommes faits l’un pour l’autre.

143. Ton corps a la plus belle longueur d’arc que j’aie jamais vue.

144. Hé ma fille, tu as vraiment de belles paraboles.

145. Je peux trouver la racine carrée de n’importe quel nombre en moins de 10 secondes ? Si vous ne me croyez pas, je peux essayer avec votre numéro de téléphone.

146. Puis-je instancier vos objets et accéder à leurs variables membres ?

147. J’ai beaucoup en commun avec les maths, car nous sommes tous les deux très durs pour vous.

148. J’ai entendu dire que tu es bon en maths, parce que tes jambes sont toujours divisées.

149. Si j’étais une intégrale, je te ferais le plein.

150. Avant de t’enraciner, je dois savoir si tu as plus de 18 ans.

151. Ta beauté est sans fin, comme Pi.

152. Mon affection pour toi continue encore et encore, comme Pi.

153. Je devrais t’inviter à sortir parce que tu ne peux pas faire la différence.

154. La racine carrée de tous mes fantasmes, c’est toi.

155. On dirait que je regarde un ensemble de jumeaux premiers.

156. Je ne sais pas si vous êtes à ma portée, mais j’aimerais bien vous ramener dans mon domaine.

157. Si vous étiez une calculatrice graphique, je pourrais regarder vos courbes toute la journée.

158. Je ne suis pas mathématicien, mais je suis assez doué avec les chiffres. Si vous ne me croyez pas, donnez-moi le vôtre et je vous montrerai ce que je peux en faire.

159. Vous vous appelez Leslie ? Je peux épeler ton nom sur ma calculatrice.

160. Et si on faisait nos équations ce soir ?

161. Mes sentiments pour toi sont comme une fonction concave parce qu’ils ne cessent d’augmenter.

162. Le dérivé de mes sentiments pour toi est zéro, parce que ces sentiments que j’ai pour toi sont constants.

163. Je veux que nous ayons un amour comme pi ; quelque chose d’irrationnel et sans fin.

164. Je pense que vous et moi ferions mieux qu’une somme de Riemann.

165. Tu es l’invariant de l’algorithme de mon cœur.

166. VOUS + MOI = NOUS

167. Je t’aimerai de tous mes cercles, pas du cœur, parce que les cœurs se brisent mais le cercle continue pour toujours.

168. Je pense que vous êtes la solution à mon système homogène d’équations linéaires.

169. Si vous étiez une forme, vous seriez un carré parce que vous avez tous les angles droits.

170. Ton corps est comme une hyperbole.

171. Le volume d’un cylindre généralisé est connu depuis de nombreuses années, mais vous ne connaîtrez le volume du mien que ce soir.

172. Si j’étais binaire, tu serais le 1 pour moi.

173. Je pense que mes binômes viennent de s’agrandir.

174. Même à zéro absolu, vous me déplaceriez quand même.

175. Ton corps a la plus belle longueur d’arc que j’aie jamais vue.

176. Si vous et moi étions représentés dans un graphique, mes lignes de barres briseraient le graphique à cause de vous.

177. Je pourrais calculer le ratio de vos actifs n’importe quand.

178. Vous devez être asymptote. Je me trouve de plus en plus proche de toi.

179. Hé bébé, laisse-moi t’aider à trouver ton dernier trimestre.

180. En vous regardant, je vois que vous avez plus de courbes qu’une triple intégrale.

190. Si ma copine était X, je pourrais la remplacer par U ?

191. Hé ma fille, tu as un beau corps. Êtes-vous un mathlète ?

192. Hé bébé, tu veux faire une fonction composite ?

193. Si vous et moi étions deux objets de la Théorie des Sets, où nous nous croiserions ?

194. Si vous étiez un triangle, vous seriez un triangle aigu.

195. Salut, tu es ouvert à la déduction ?

196. Il n’est pas nécessaire d’être mathématicien pour savoir que nous sommes la paire parfaite.

197. J’aimerais essayer de calculer la pente de vos courbes.

198. 4 plus 4 égalent 8, mais toi plus moi égalent le destin.

199. Moi PLUS vous, je prendrai votre NOMBRE, MULTIPLIQUE le sourire, et MOINS le drame.

200. Donnez-moi juste une FRACTION de votre cœur et je résoudrai tous vos problèmes.

201. Ensemble, VOUS et MOI formons une équation parfaite.

202. Je suis comme Pi. Je suis vraiment longue et je continue pour toujours.

203. Si vous me donnez juste une FRACTION de votre temps, je vous montrerai pourquoi nous sommes le PAIR parfait.

204. Je peux dire rien qu’en vous regardant que vous avez 36, 35, 36 ans, qui sont tous des carrés parfaits.

205. Tu es bon en maths ? Pouvez-vous m’aider à résoudre x ? X = votre numéro.

206. Je ne suis pas très bon en algèbre, mais je sais que toi et moi en faisons 69.

207. Si j’étais un polynôme, comment me développeriez-vous ?

208. Vous voulez vous réunir et créer une fonction composite ?

209. Je ne sais pas si vous êtes à ma portée, mais j’aimerais vous ramener à mon domaine.

210. J’aimerais que tu sois le théorème de Pythagore pour pouvoir insérer mon hypoténuse dans tes jambes.

211. J’ai entendu dire que vous n’aimez pas les fractions. Tu me laisserais être ton autre moitié ?

212. Rien que de penser à toi et moi, ça me rend dingue.

213. Mon but est de te rendre plus difficile que mes devoirs de calcul.

214. Essayer d’expliquer mes sentiments pour toi serait comme diviser par zéro.

215. Hé ma fille, tu peux satisfaire mon graphique ?

216. Je t’aimerai jusqu’à ce qu’ils trouvent une fin à Pi.

217. Mes sentiments pour toi ont augmenté de façon exponentielle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here